• Announcements

    • Share your Suggestions!   01/01/2016

      Greetings, Do you want to help Black Desert be the best game possible? We are constantly looking for ways to improve the game, your feedback and suggestions are a key part of this process.  Everyone is welcome to visit our Suggestion Forum and share your thoughts with the BDO Team and the community.  Below I will give some advice on how to present your suggestions to ensure you are heard. How to make sure your contribution will be taken into account: Be precise and constructive.Take the time to explain your reasoning behind a feeling or a suggestion.Check if the suggestion you have in mind has already been shared. If it's the case, you can reply to it.Ask other players or friends you know what they think of your post before you click the "Submit" button.Be realistic. To add content requires a long time, but don't feel discouraged if it takes time to see changes.  I want to thank you in advance for any suggestions provided, and we look forward to reading your contributions!
    • Forum Rules   04/24/2016

      1. Inappropriate or infringing content Kakao Games Europe does not vouch for or warrant the accuracy, completeness or usefulness of any message, article, link or comment posted by other users in the Services, and shall not be responsible for the contents of any such message, article or comment.The messages express the views of the author of the message, not necessarily the views of Kakao Games Europe. The User can report any violation of the services policies by clicking on the report icon on the Forums.The User shall not use the Service(s) to post any material which is knowingly false and/or defamatory, inaccurate, abusive, vulgar, hateful, harassing, obscene, profane, sexually offensive, threatening, invasive of a person's privacy, or otherwise violating of any applicable law.The User shall not use the Service(s) to post any advertisement, link or information regarding content which infringes the Agreement.The User shall not post any copyrighted material unless the copyright is owned or licensed by the User or by Kakao Games Europe.The user shall not promote illegal or illicit activities including cheating and the use of exploits.  2. Naming policy The User shall not use on the Website, the Forums and in the Game character names, family names, guild names, clan names and/or nicknames that are:Vulgar, abusive, hateful, racist, defamatory, threatening, pornographic or sexually orientated;Referring to inappropriate parts of the human body or bodily functions;Referring to drugs or illegal activities;Related to the Nazi regime;Referring to figures or activities of religious relevanceRelated to political regimes or personalities involved or suspected of violation of human rights;Promoting violence, ethnically or national hatred;Impersonating an existing person, including Kakao Games Europe officials Violating the intellectual or industrial rights of a third party, including trademarks.The use of alternate spelling, for instance by replacing letter with number, in order to violate the above mentioned rules shall be considered a violation of the naming policy.The user will not create additional forum accounts in order to bypass any warning, suspension, ban or purport themselves as someone else.  3. Threats to the provision of the Services The User shall not make threats or attempt to disturb the provision of the Services in any way including spamming, denial of service attacks, performing actions whether alone or as a group, on the Service(s), that would affect the performances of the Service(s) or the experience of other end-users of the Services.Kakao Games Europe reserves the right to take any actions necessary deemed necessary to maintain the integrity of the Service(s).  4. Account sharing The User is not allowed to share the credentials of the User’s Account with anyone.Notwithstanding the above, Kakao Games Europe may request from you the name of your Account for events or in order to provide you customer support. However, Kakao Games Europe will never ask you for your Account password.  5. Violation of law The User undertakes to respect the legislation of the country from which the User launches the Game and accesses the Services.  6. Behavioral rules and guidelines 6.1. Thread bumping The User shall not bump own threads. Replies to own threads with the sole purpose of moving said thread to the top of the forum can lead to a warning with the possible consequence of losing writing permissions on http://forum.blackdesertonline.comIf the User wants to add more information to a post, the “EDIT” function can be used. It is permitted to reply to own posts once every 48h as long as the follow up post adds new and meaningful information related to the topic.Replies to other users posts with the sole purpose of increasing it's visibility are also considered thread bumping as well as spam and will be actioned accordingly.Normal replies to other users are not affected by the above mentioned rules.6.2. Posting Etiquette The user shall not post in all capital letters, use excessive punctuation, flamboyant fonts etc. to draw attention to its posts.Using the words Kakao, Kakao Games, Pearl Abyss or any Kakao Games Europe member’s name in a topic title is frowned on.The user shall not use misspelled versions of inappropriate words to circumvent the swear word filter. Doing so shows the User was fully aware of the nature of the word and it will be reflected in any potential penalties.6.3. Interacting with other users Post made with the sole purpose of upsetting or angering other users are not allowed. All posts have to be made in the spirit of mutual respect. The User shall not attack or insult other users for having different opinions or for making statements the User disagrees with. Challenging the opinions or statements of other users is permitted, attacking the person holding them is not. If the User finds the actions of other users in breach of the forum rules, the Report Function should be used in order to bring the case to the attention of the moderator team. The case will then be reviewed and appropriate actions will be taken. The user shall not "name and shame" other users. If a user is suspected to have broken Terms of Service / Terms of Use or taken part in fraudulent activities it should be reported directly to Kakao Games Europe by submit a support ticket.6.4. Quoting The User shall not quote posts who break the forum rules. The User is instead encouraged to use the Report Function in order to bring inappropriate content to the attention of the moderator team. Reported content will then be reviewed and appropriate actions will be taken.6.5. Abuse of Report Function The user shall not abuse the report function. The report function is intended to be used to make the moderation team aware of potential breaches of the forum rules not to get revenge on other users. If the User finds another user behaving inappropriate several times in a short time span, the Report Function can be used, highlighting one relevant post and indicating in the notes that other threads are affected too. If the User feels a thread is out of control, one post should be reported indicating in the notes the whole thread needs attention.  7. RP Forum Rules The RP Forums follow a more strict rule set. Any user wishing to participate on the RP forums is advised to review the specific rules before posting.  8. Appeal Forum Moderations Threads deemed inappropriate to a particular forum will be moved to a more appropriate forum or even removed completely. Threads that have been removed or closed are not to be re-posted. The User shall not discuss specific cases of moderated posts or disciplinary actions against users on the forum. If the User disagrees with an action taken by the moderator team, an e-mail should be send to forumdisputes@blackdesertonline.com. An uninvolved Community Manager will then review the case. 
    • Règles du Forum   07/13/2016

      1. Contenu inapproprié et transgressif Kakao Games Europe ne garantit pas la précision, la complétion ou l’utilité des messages, des articles, des liens ou des commentaires postés par les autres utilisateurs sur ses canaux de communication, et ne peut être tenu responsable du contenu de tels messages, articles ou commentaires.  Les messages expriment le point de vue de leur auteur et pas nécessairement celui de Kakao Games Europe. L’Utilisateur peut reporter toute violation des conditions d’utilisations de service en cliquant sur l’icône correspondante dans les Forums.L’Utilisateur ne doit pas utiliser les services mis à sa disposition pour publier sciemment du contenu à caractère erroné et/ou diffamatoire, imprécis, abusif, vulgaire, haineux, harceleur, obscène, profane, sexuellement offensant, menaçant, envahissant la vie privée d’une personne tierce, ou illégal.L’Utilisateur ne doit pas utiliser les services mis à sa disposition pour publier tout contenu publicitaire, lien ou information à propos de contenu enfreignant cet Accord.L’Utilisateur ne doit pas poster de contenu sous protection de droits d’Auteur, à moins que Kakao Games Europe ou lui-même ne soit propriétaire de ces mêmes droits ou licence.L’Utilisateur ne doit pas promouvoir d’activité(s) illégale(s) ou illicite(s) incluant la triche et l’utilisation de programmes tiers. 
      2. Politique concernant les noms L’Utilisateur de doit pas utiliser sur le site, dans les Forums et dans le jeu de noms de personnages, noms de famille, noms de guilde, noms de clan et ou surnoms qui soient:Vulgaires, abusif, haineux, raciste, diffamatoire, menaçant, pornographique ou orienté sexuellement;En référence à des parties ou fonctions du corps inappropriées;En référence à des drogues ou activités illicitesEn référence au régime Nazi;En référence à une figure ou activité religieuse;En référence à un régime ou personnalité politique impliqué ou suspecté de violation des droits de l’homme;Promotionnel de violence ou de haine nationale et/ou ethnique;Personnifiant une personne existante, incluant le personnel officiel de Kakao Games EuropeViolant les droits intellectuels ou industriels d’une personne ou marque tierce.L’utilisation d’épellation alternative, comme remplacer une lettre par un chiffre, dans le but de violer les règles établies ci-dessus constitue une violation de la police de nom.L’Utilisateur de créera pas de comptes de Forum additionnels dans le but de contourner tout avertissement, suspension, bannissement ni pour se faire passer pour quelqu’un d’autre. 
      3. Menaces à l’apport des Services L’Utilisateur ne doit pas proférer de menace ni tenter de perturber l’apport des Services de quelque façon que ce soit incluant le spamming, attaque par déni de service ou toute action en tant que groupe ou individu sur les Services fournis affectant les performances de ceux -ci ou l’expérience des autre Utilisateurs tiers.Kakao Games Europe se réserve le droit de prendre toute action jugée nécessaire pour le maintient de l’intégrité de ses Services. 
      4. Partage de compte L’Utilisateur ne doit pas partager les identifiants de son compte avec une personne tierce.Nonobstant ce qui précède, Kakao Games Europe pourra vous demander l’identifiant de votre compte lors d’évènements ou dans le but de fournir du support client.   Toutefois, Kakao Games Europe ne vous demandera JAMAIS votre mot de passe. 
      5. Violation de la loi L’Utilisateur a la responsabilité de respecter la législation du pays depuis lequel il démarre le jeu et accède aux Services. 
      6. Règles et guide de comportement

      6.1 Bumping de post L’Utilisateur ne doit pas promouvoir mal intentionnellement ses propres sujets. Répondre à son propre sujet dans le seul but de le déplacer en tête du Forum peut conduire à un avertissement et se conclure par la perte de droits d’écriture sur  http://forum.blackdesertonline.comSi l’Utilisateur souhaite ajouter plus d’informations à un message, il peut utiliser la fonction «Éditer».  Il est permit de répondre à son propre sujet une fois toutes les 48h à condition que le nouveau message apporte une nouvelle information pertinente au sujet.Toute réponse au sujet d’une personne tierce dans le seul but d’augmenter sa visibilité est aussi considéré comme Thread Bumping au même titre que le spam et sera traité en conséquence.Les réponses normales à d’autres Utilisateurs ne sont pas affectées par les règles mentionnées ci-dessus.6.2 l’Étiquette L’Utilisateur ne doit pas poster un message uniquement en lettres capitales, utiliser de ponctuation excessive ou de police extravagante dans le but d’attirer l’attention sur ses messages.L’utilisation des termes Kakao, Kakao Games, Pearl Abyss ou du nom d’un employé ou représentant de Kakao Games Europe dans le titre d’un sujet est très mal perçu.L’Utilisateur de doit pas utiliser d’épellation détournée de mots inappropriés pour contourner le filtre de langage. Cette pratique montre que l’Utilisateur a pleine conscience de la nature du terme utilisé et peut entraîner des pénalités potentielles.6.3 Interaction avec les autres utilisateurs Les messages ayant pour seul but d’énerver ou de mettre en colère un autre Utilisateur ne sont pas permis. Tous les messages doivent être écris dans un esprit de respect mutuel.L’Utilisateur ne doit pas attaquer ou insulter un Utilisateur tierce pour avoir des opinions différentes ou pour faire une déclaration à laquelle il est en désaccord. Discuter les opinions ou déclarations d’autres Utilisateurs est permit, Prendre à parti la personne qui les exprime ne l’est pas.  Si l’Utilisateur trouve que les actions d’autres Utilisateurs vont à l’encontre des règles du forum, la fonction «Reporter» doit être utilisée afin de signaler ce comportement à l’équipe de modération. Le cas sera alors traité et les actions appropriées prises en conséquences.L’Utilisateur ne doit pas nommer et ridiculiser un Utilisateur tiers.  Si un Utilisateur est suspecté d’avoir enfreint les conditions d’Utilisations de service ou d’avoir prit part à une activité frauduleuse il doit être reporté directement à Kakao Games Europe en soumettant une requête au Support.6.4 Citer L’Utilisateur ne doit pas citer de message allant à l’encontre des règles du Forum. Il est fortement recommandé à l’Utilisateur d’utiliser la fonction «Reporter» pour porter à la connaissance des modérateurs tout contenu inapproprié.  Le contenu sera alors traité et les actions appropriées prises en conséquences.6.5 Abus de la fonction Reporter L’Utilisateur ne doit pas abuser de la fonction «Reporter». La fonction de Report a pour but d’avertir l’équipe de modération de comportement allant potentiellement à l’encontre des règles du forum et non pour prendre une revanche sur un autre Utilisateur.Si un Utilisateur enfreint les règles à plusieurs reprises dans un court laps de temps, la fonction «Reporter» peut être utilisée en mettant en avant un des messages pertinents et en indiquant que d’autres sujets sont également affectés. Si l’Utilisateur pense que la totalité d’un sujet est hors de contrôle, Il est recommandé de reporter l’un des messages en précisant que tout le sujet requiert une attention particulière. 
      7. Règles de Forum RP Les Forums RP suivent un set de règles plus strictes. Tout Utilisateur souhaitant participer aux forums RP est invité à consulter les Règles spécifiques avant de poster 
      8. Faire appel des Modérations
      Les sujets jugés inappropriés seront déplacés dans un forum mieux approprié voir complètement supprimés. Les sujets supprimés ou déplacés ne peuvent pas être repostés.
      L’Utilisateur ne doit pas discuter d’un cas spécifique de message modéré ou d’action disciplinaire à l’encontre d’Utilisateurs sur le Forum.
      Si l’Utilisateur est en désaccord avec les actions prises par l’équipe de modération, un e-mail doit être envoyé à forumdisputes@blackdesertonline.com.
      Un Community Manager non impliqué prendra alors connaissance et investiguera le dossier.  
    • IMPORTANT - REACH US IN THE NEW FORUM   05/04/2017

      Ladies and gentlemen ATTENTION please:
      It's time to move into a new house!
        As previously announced, from now on IT WON'T BE POSSIBLE TO CREATE THREADS OR REPLY in the old forums. From now on the old forums will be readable only. If you need to move/copy/migrate any post/material from here, feel free to contact the staff in the new home. We’ll be waiting for you in the NEW Forums!

      https://community.blackdesertonline.com/index.php

      *New features and amazing tools are waiting for you, even more is yet to come in the future.. just like world exploration in BDO leads to new possibilities.
      So don't be afraid about changes, click the link above and follow us!
      Enjoy and see you on the other side!  
    • WICHTIG: Das Forum zieht um!   05/04/2017

      Damen und Herren, wir bitten um Eure Aufmerksamkeit, es ist an der Zeit umzuziehen!
        Wie wir bereits angekündigt hatten, ist es ab sofort nicht mehr möglich, neue Diskussionen in diesem Forum zu starten. Um Euch Zeit zu geben, laufende Diskussionen abzuschließen, könnt Ihr noch für zwei Wochen in offenen Diskussionen antworten. Danach geht dieses Forum hier in den Ruhestand und das NEUE FORUM übernimmt vollständig.
      Das Forum hier bleibt allerdings erhalten und lesbar.   Neue und verbesserte Funktionen warten auf Euch im neuen Forum und wir arbeiten bereits an weiteren Erweiterungen.
      Wir sehen uns auf der anderen Seite!

      https://community.blackdesertonline.com/index.php Update:
      Wie angekündigt könen ab sofort in diesem Forum auch keine neuen Beiträge mehr veröffentlicht werden.

guilde fr recrutement sans condition La guilde OSEF débarque sur BDO !

169 posts in this topic

Posted

2016-12-08_347032518.thumb.JPG.e089db245

Zanaha,
Guerrière du Valhalla.

 

Bonjour, je poste ceci ici pour le concours de beauté vu que je ne serai pas là mardi soir. Je vous ai mit plus de screen shot que ce qui était demandé, on va dire que c'est des cadeaux bonus.

Je vous présente le skin alliant la sauvagerie viking, avec la classe et l'élégance d'une valkyrie. Un avatar sculpter pour la guerre comme pour le plaisir des yeux tout dans l'éthique d'une apparence nordique digne de ce nom.

Pourquoi la petite rouquine souhaite participé a ce concours :
- Tout simplement en premier point, pour battre Selen' ! -Mouahaha-
- Deuxièmement parce-que je suis la femme de Luli, et je me dois d'être la plus belle de toutes pour lui faire honneur.
- Et en 3ème et dernier point, pour vous montrer qu'on peut être une guerrière sociopathe dégénérée et obsédée par le sang, la violence et la guerre, tout ça dans l'élégance.

 

2017-01-02_262373201.thumb.JPG.5cb47da292017-01-02_262381342.thumb.JPG.2b653755d

2016-12-16_174059579.thumb.JPG.29d588fcd2017-01-02_249112035.thumb.JPG.d8ab11bc1

 

Bisous Bisous, Bonne chance a tout les participants.

Zanaha.

 

 

 

:x La plus belle!

PS: gagne ou je me réfugie dans les bras de Doli

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Approchez petits et grands ! Je vais vous raconter l’une des histoires les plus effrayantes que ce monde n’ait jamais connu. Mais n’ayez crainte, ce récit relate l’histoire d’une vieille, très vieille légende…


Tout commence dans une ferme pittoresque au fin fond de la campagne balenosienne. Jack et sa femme Jeanette y vivaient accompagné de leur fils unique Joe. Ce joyeux bambin adorait son oncle, Jacinto, qui tenait la ferme laitière attenante. Bien que beaucoup de personnes vous diront qu’il s’agissait d’une tante, je peux vous assurer, mesdames et messieurs, qu’il s’agissait bel et bien d’un homme passant ses soirées au cabaret d’Olvia.

C’est ainsi que Joe, comme à son habitude, se rendait chez son oncle afin de l’écouter lui raconter les histoires qu’il avait entendu la veille, au cabaret, le tout autour d’un bon verre de lait.
Il faut savoir qu’à l’époque, Olvia était bien plus luxuriante que maintenant et son cabaret était le rendez-vous incontournable des aventuriers. Puis peu à peu la ville a dépérit, en grande partie à cause d’Igor Bartali, chef de Velia, qui repris les rennes d’Olvia afin de la “purger de cette dépravation”.
Mais revenons à notre petit Joe, alors âgé de 12 ans. Alors que Jacinto lui racontait comment Jarette aimait “les oeufs”, il s’arrêta d’un coup à la vue d’une diligence qui s’arrêtait devant chez lui. Joe se retourna, jeta un oeil dehors et dit à son oncle :

 

    Qu’est-ce qu’il y a Jaja?

 

Son oncle lui fit alors signe de se taire et lui ordonna d’aller se cacher sous ses “vêtements de travail nocturne”. Deux hommes toquèrent à sa porte. Deux hommes vêtus d’armure portant le lion de Calphéon.

    Jacinto Bidochon, veuillez nous suivre. Vous êtes attendu à Calphéon où le Grand Prêtre vous lavera de vos péchés. Si vous refusez de coopérer, nous serons dans l’obligation de faire appel à la violence.

Joe observait la scène, à moitié caché dans cette malle de vêtements. Il ne comprenait point ce qu’il se passait. Il vit son oncle, partir, menotté, accompagné de ces deux hommes.
La disparition de Jacinto attristait beaucoup le petit Joe, qui s’enferma dans le travail à la ferme.

Dix années s’écoulèrent et Joe était devenu un bien grand gaillard. 2m30 pour plus de 130 kilos, en voilà une belle bête ! C’est en passant devant la maison de feu son oncle, un jour, qu’il se décida enfin à y retourner. Il ouvrit la porte. Rien n’avait bougé de place depuis ce fameux jour, il y a dix ans. Rien. Ni même les verres, toujours posés sur la table, les feuilles de tabac près de la cuisinière, la malle à vêtements, à moitié ouverte. C’est comme si le temps s’était figé au sein de cette demeure. Il n’y avait pas la moindre poussière ! Le rêve de toutes les ménagères !
Piqué par sa curiosité, Joe décida d’essayer les différentes tenues présentes dans cette malle. Du rouge, du bleu, du vert, à dentelle, en soie, en satin, il y en avait pour tous les goûts. Puis, un vêtement attira son attention. Il s’agissait d’un boxer blanc en coton. Oui, exactement, un simple boxer. Mais c’était un boxer pour homme, alors que tous les autres vêtements ici présents étaient pour femme. Intrigué, Joe s’empressa de l’enfiler et….des petites étoiles roses tournèrent par magie autour de lui. Joe ne comprenait pas très bien ce qu’il se passait et, après une vive lumière rosâtre, tout s’est calmé. Un peu abasourdi par ce qu’il venait de se passer, il décida de se rhabiller afin de rentrer chez lui. Après tout, il y avait du bois à couper ! C’est en remettant ses vêtements que Joe se rendit compte que quelque chose n’allait plus. En effet, ses vêtements étaient devenus bien trop grands et...ses mains sont devenues fines et élégantes ! Mais que s’était-il donc passé ??? Il accouru au miroir et tomba nez à nez avec une splendide jeune femme. Elle était brune, le visage angélique, un regard de grosse cocho...euuh un regard coquin… Le corps bien proportionné. Joe était devenu Joette. D’un coup, tout devint clair pour lui, enfin elle, enfin lui…
Son oncle utilisait le boxer pour se transformer en femme le soir, et aller au cabaret. Le Grand Prêtre a dû le savoir, c’est pour cela qu’il s’est fait arrêter ! Mais il manquait toujours le mobile. Pour quelle raison Jacinto faisait-il ça?

Joe retira le sous-vêtement, ce qui le fit redevenir homme, le rangea précieusement dans sa bourse (sans mauvais jeu de mot) et décida de se rendre sur le champ à Calphéon, chevauchant son fier destrier, Nekaoh. Traversant la Forêt des Hiboux, Florin et la Plantation de Blé Nord, Joe arriva à Calphéon. C’était la première fois qu’il voyait cette fière capitale qui lui paraissait énorme. La nuit tombait et il décida de s’arrêter dans une auberge.

Le lendemain matin, buvant son petit verre de lait, il demanda à la tenancière où se situait le palais du Grand Prêtre. Elle pointa du doigt l’immense clocher qui surplombait la capitale. Remontant sur le dos de Nekaoh, il entama la grande montée qui mène à la Cathédrale. Une fois en haut, il demanda une audience avec le Grand Prêtre. On lui fit comprendre qu’il y avait déjà 2500 manants qui le précédaient et que donc il allait devoir attendre. Trop pressé pour attendre, il hurla :

    Jocinto Bidochon ! Je connais toute la vérité !

Deux hommes arrivèrent vers lui, ces deux mêmes hommes vêtus de l’armure de Calpheon. Joe les reconnut immédiatement. Il suivit ces individus jusqu’au fin fond de la nef. Le Grand Prêtre regarda Joe d’un air hautain.

    “-Bienvenue dans la maison d’Elion, jeune homme… Quelle est la nature de votre venue?

    -Il y a 10 ans de cela, vous avez envoyé des hommes chez mon oncle et il vous a suivi. Seulement, il n’est jamais revenu et on a plus jamais entendu parlé de lui. Aujourd’hui je veux savoir ce qui lui est arrivé !
    -Suivez-moi.

L’homme de foi sortit une clef de sa soutane et ouvrit une porte donnant sur un escalier. En bas de l’escalier, une pièce avec cinq individus encapuchonnés.

    -Tu prétends connaître la vérité, commença le vieil homme, mais que sais-tu exactement?
    -Je connais le secret de mon oncle. Je connais son activité nocturne.

À ces mots, toute l’assemblée se tourna vers Joe, ce qui le déstabilisa un peu mais ne fit mine de rien et continua :

    Je sais qu’il avait la possibilité de changer d’identité. Au vu des préceptes de l’élionisme, je comprends que cela puisse poser problème.

L’un des hommes s’avança :

    Je me nomme Nephilim, membre de la société Suinga. Ton oncle, faisait autrefois également partie de cette société. Notre but est de maintenir secret l’existence d’une créature maléfique. La nuit, Jocinto allait à la rencontre des aventuriers afin de rester à l’écoute et de les espionner. Cela permettait de savoir si l’un d’eux avait vent de cette créature. Seulement, un jour, il décida de mettre la puce à l’oreille d’un aventurier avec lequel il entretenait une relation fort peu conventionnelle. Il brisa ainsi l’un de nos préceptes. Nous le gardons ici dans une chambre fermée.

Une autre personne s’avança à son tour :

    “-Je me nomme Dweynna, membre de la société Suinga. Jeune homme, as-tu récupéré l’artefact de ton oncle?
    -Oui, je l’ai en ma possession. Mais cette créature dont vous parlez, quelle est-elle?
    -Il s’agit d’un élémentaire de foudre au nom d’Exdrilion. On raconte qu’il tue rien qu’en regardant sa victime.

Joe frissonna à ce son. Une créature capable de tuer en un regard? Ses yeux se posèrent sur un livre contenant des informations sur son oncle.

 

    -Puis-je consulter cet ouvrage? Demanda Joe.
    -Bien sûr jeune homme, rétorqua le Grand Prêtre.”

 

Il feuilleta l’ouvrage et plus il avançait dans sa lecture, plus il comprit l’importance de cette organisation. Il apprit également que l’aventurier qui s’est épris de Jocinto n’était nul autre que Jordine Ducas. Il aurait même découvert que la femme dont il était épris n’était en fait qu’un homme. C’était donc de là que venait la haine de Jordine envers Calphéon.

    “-Je voudrais voir mon oncle ! s’écria Joe.

-Dweynna vous y accompagnera, répondit Nephilim.”

Il l’emmena dans un long couloir et s’arrêta devant l’une des portes. Celle-ci grinça à son ouverture. Jocinto regarda en direction de la porte, ses yeux se posèrent sur le jeune homme et une lueur s’alluma dans le creux de ses yeux.

    -Joe, c’est bien toi mon grand? Tu es devenu si fort…
    -Je suis si content de te revoir mon oncle ! Pouvez-vous nous laisser seuls un instant? dit-il en se tournant vers Dweynna.”

Ce dernier referma la porte derrière lui. Jocinto prit Joe dans ses bras.

    -Quel grand gaillard… Mais je suppose que si tu es ici c’est que tu sais tout. L’as-tu trouvé?
    -Oui je l’ai avec moi.
    -Très bien. Surtout prends-en soin. Cet artefact est très ancien. Joe...je suis désolé de mettre un tel fardeau sur tes épaules mais je dois absolument te dire quelque chose. Je suppose qu’ils t’ont déjà parlé de la créature? J’ai découvert qu’elle était en fait cachée ici, dans les fins fonds de la cathédrale. Tu dois à tout prix la trouver et la détruire. Je ne sais pas ce que le Grand Prêtre pourrait en faire. À une époque on parlait de raser Heidel. Mais tu comprends, c’est une chose impensable. Tu dois le trouver Joe… Ne te fie à personne ici. Reviens la nuit, vêtu de l’artefact. Le garde te fera entrer si tu joues de tes atouts.

Sur ces mots, Joe repartit de la Cathédrale, soucieux et inquiet de tout ce qu’il venait d’apprendre. La nuit tomba. Il enfila le boxer en coton et les petites étoiles tournèrent à nouveau autour de lui. Joette se para de sa plus belle robe et se mit en route pour le lieu saint. Comme le lui avait dit son oncle, il y avait un garde devant l’entrée. Joette s’en approcha et commença à lui faire du charme. Le garde la fit entrer, la tête pleine d’arrières pensées. Dès qu’il eût le dos tourné, Joette en profita pour saisir son épée et lui donner un coup derrière la tête. Il continua donc son chemin, descendant les escaliers. Au plus bas, il y avait une porte recouverte de velours rouge. Il essaya de l’ouvrir et à son plus grand étonnement, elle n’était point verrouillée. Une grande salle froide se dressa devant lui. Elle était éclairée par des chandelles parsemant les quatres coins de la salle. Un autel se tenait au milieu avec un coffret dessus. Joette avança lentement vers ce coffre, scrutant les alentours. Il n’y avait pas un seul bruit…
Il ouvrit le coffret qui contenait un cristal d’un bleu profond, traversé d’un filament doré ressemblant à un éclair. Lorsque Joette le saisissa, la pierre se mit à luire de plus en plus intensément. Une bourrasque de vent tournait dans toute la salle, soulevant la robe de la demoiselle. Dans un fracassement digne d’un tonnerre, Exdrilion, le seigneur de la foudre, apparut.

    -Tiens, tu n’es pas le vieillard de d’habitude… Qui es-tu?
    -Je...je…
    -Qui es-tu inconnue?!
    -Je suis Joette, la gardienne des étoiles !

Au moment où ces mots furent prononcés, une nuée d’étoiles tomba sur le seigneur de la foudre. Ce dernier répliqua en invoquant la foudre sur Joette. BOUM. Il y avait de la vapeur d’eau partout dans la pièce. Lorsqu’elle se dissipa, Exdrilion fut grandement étonné de voir que son adversaire était toujours debout. Le choc de la foudre et des étoiles avait rendu à Joe sa forme masculine mais son visage avait souffert du choc, il avait le visage bouffi. Ses vêtements n’étaient que poussière. Il ne lui restait plus que son boxer 100% coton (certifié norme NF). D’un coup, il fût pris d’une rage sanguinaire et se jeta sur l’élémentaire de foudre. Les deux êtres commencèrent à se battre dans une lutte acharnée. Joe subissait les chocs électriques, ce qui le rendait de plus en plus hors de lui. Dans le feu de l’action, le grand gaillard sorti ses crocs et mordit jusqu’au sang Exdrilion. Au contact du sang sur sa peau, une énorme décharge électrique survint, ce qui marqua définitivement le visage boursouflé et court-circuita la créature. Joe perdit connaissance suite à ce choc.

Depuis ce jour, on ne sait pas ce qu’est devenu Joe dit “La Brute”. Une rumeur veut qu’un homme au nom d’Hatsuaru l’aurait recueilli pour panser ses blessures. Mais à vrai dire, personne ne sait vraiment ce qui lui est arrivé. La seule chose qui est certaine, c’est qu’il a débarrassé ce monde d’un mal immense.


    

 
Edited by Cawotte
4 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Gigi version Héroic Fantasy xD Excellent Cawotte^^

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Ce matin-là, un vent glacial balayait la plaine de Balenos, les mouettes avaient renoncé à leurs balaies au-dessus du port de Velia et se blottissaient sur les pontons. Même le père noël avec son foutu traineau ne pointait pas son nez malgré la neige qui tombait. Un superstitieux pourrait penser qu’une journée aussi mal commencé ne pouvait qu’apporter son lot de malheur. Et pourtant c’est en ce jour que Josef Bartali décida de naître. Emma bartali sa mère, était déchirée, dans ses chairs car l’enfant était de taille impressionnante mais surtout dans son âme. Il était beau cet enfant et durant les sept mois pendant lesquels elle l’avait porté, elle avait réussi à lui pardonner sa conception. Pour elle, on ne pouvait pas en vouloir à cet enfant qui n’était coupable de rien. Mais ce n’était pas l’avis de ses parents. Sa grand-mère Islin avait tout fait pour que sa grossesse demeure secrète, on ne pouvait salir le nom des Bartali surtout qu’Igor briguait la place de chef de village. La décision avait été prise il y a déjà longtemps, le bâtard serait abandonné !

Josef fût enroulé dans un linge en lin et posé sur un banc du temple élionien de vélia. Ottavio Ferre trouva l’enfant et lu à haute voix le message épinglé au linge : « Prenez soin de de Joseph »

Il continua : « Nous allons l’envoyer à Calpheon, il fera certainement un bon prêtre, Nous allons lui donner le nom des orphelins accueilli par Elion, nous le nommerons Joseph Bidochon »

Ottavio est un bon prêtre mais un piètre devin car Joseph montra rapidement des compétences qui ne cadrait pas du tout avec la prêtrise. Vitheons Bellucci du trancher rapidement après que le petit Josef pris un camarade pour taper sur un autre qui avait osé lui prendre un morceau de pain.

Vitheons Bellucci : « Joseph n’a rien à faire ici, qu’on l’envoie à Cruhorn Wyrmsbane d’Heidel ! Lui il saura qu’en faire. »

Balker Batian : « Vous n’y pensez pas, il n’a que six ans ! »

Vitheons Bellucci : « Il sait déjà se battre, Il apprendra là-bas à le faire avec des armes et non avec ses camarades ! »

Le recrutement ne commençait qu’a l’âge de douze ans et Cruhorn Wyrmsbane fit quelques difficultés pour accueillir le petit Josef. Mais lorsqu’il vit le gaillard ses doutes se dissipèrent. Il dépassait d’une tête les autres recrus.

Josef montra d’excellentes aptitudes aux combats mais conserva un penchant pour abandonner ses armes au profit de prise sur son adversaire quelque peu brutales. Les recrues on vite appris à s’écarter de lui lorsqu’il s’entraine puis plus personne n’accepta de s’entrainer avec lui et alors on le surnomma Joe La Brute.

 Dès l’âge de quinze ans, Il est de tous les combats et gagne le respect de ses camarades notamment contre les rebelles du château de Cron et surtout en aidant à repousser l’attaque des éfrits en tuant leur chef Red Nose d’un magistral coup de boule qui hélas laissa quelque cicatrice sur le menton de Joe.  Malgré cela, il s’aperçoit qu’il fait peur, il a beau faire des efforts on s’écarte de lui pas seulement à l’entrainement. Dans la rue, les gens baissent le regard ou même change de trottoir s’ils le peuvent. Un soir, il demande à son copain Nekao qui partage sa chambre du camp d’entrainement : « Pourquoi je fais peur aux gens ? Hein ? Pourquoi ? »

Nekao avait bien la réponse, un simple miroir aurait suffi à renseigner Joe, mais il fallait bien l’envelopper pour atténuer la vérité, Joe était à peine plus beau qu’un Fogan des marais.

Nekao : « Tu es si grand, si large, que tu en imposes, et ce n’est pas en t’habillant de rose que cela va arranger les choses » (notez bien la rime Nekao voulait faire une carrière de troubadour mais ses parents en décidèrent autrement)

Joe La Brute : « Pourquoi je suis si grand ? Hein ? Pourquoi ? »

Nekao : « Tes parents doivent être grands et puis voilà. »

Joe La Brute : « Mes Parents ? Je ne connais pas mes parents. Pourquoi je ne les connais pas ?  Hein ? Pourquoi ? »

Nekao : « Est ce que tu les as cherchés ? »

Joe La Brute : « Ben non. Comment on cherche des parents ? »

Nekao : « Est-ce que tu as des choses qui te vienne de ta naissance ? »

Joe La Brute : « Juste mon doudou. »

Nekao : « Ton doudou ? Le sac à patate que tu as avec toi la nuit ? »

Joe La Brute : « Tiens je te prête mon doudou »

Nekao : « Ce qu’on peut dire, c’est que tes parents devaient avoir des sacs de patates, peut-être qu’ils étaient agriculteur. La grosse épingle elle a toujours été là ? »

Joe La Brute : « Chais pas, oui je pense, et les plumes dedans aussi Mais avant y avait un papier mais je l’ai perdu »

Nekao : « Des plumes, mais c’est des plumes de poulet ! Une ferme qui cultive des patates et élève des poulets… hum… Y a la ferme Finto. Et la ferme Bartali aussi. »

Joe La Brute : « Avant il sentait bon le miel aussi. »

Nekao : « Je confirme, AVANT, maintenant je dirais plus qu’il sent le mauvais fromage ou quelque chose du genre. Mais du miel, hum, il n’y a plus que la ferme Bartali et ses ruches sauvages, tu sais celle où l’on est allé s’entrainer au tir. »

Joe La Brute : « Demain J’irais à la ferme Bartali !»

Le lendemain, Joe et Nekao font le mur et partent à la recherche de sa mère.

Lorsque Joe La Brute arrive à la ferme Bartali, il vit une jolie femme occupée à compter des poulets. Il s’approcha et dit le plus doucement possible : « Bonjour, je m’appelle Joe et je suis à la recherche de ma mère »

Emma leva sur lui des yeux emplis d’interrogation et lui sourit. Joe est surpris enfin une personne qui n’a pas peur de lui, il redit : « Bonjour, je m’appelle Joe et je suis à la recherche de ma mère » en montrant son doudou.

Emma regarde le vieux sac de patate tout élimé et ses yeux s’embrumèrent, elle bégayât : « JJJJoe ? Josef ? »

Comment cette femme pouvait connaitre son prénom que plus personne n’utilisait depuis qu’il avait quitté l’orphelinat élioniste ? Comment pouvait-elle lui sourire et ne pas avoir peur de lui ? La réponse s’imposa à lui, il bredouilla : « Mmmm Maman ? »

Sa mère se jeta dans ses bras, bien qu’ayant une énorme envie de la serrer fort, fort, dans ses bras, il la serra délicatement.

« - Maman ?

- Oui, mon fils.

- Ou est mon papa ?

- Ton papa ? Tu n’as pas de papa.

- Tous le monde à un papa, qui est mon papa ? »

Le visage d’Emma s’assombrit soudain :« Je ne peux pas te dire qui est ton père, s’est trop terrible, non, non je ne peux pas »

Nekao qui était resté un peu en arrière s’avança et dit : « Il doit savoir la vérité, on lui doit la vérité, il souffre tellement de ne pas savoir, la vérité pourra peut-être l’apaiser »

Emma : « Non, non c’est trop terrible. Surtout mon petit Josef, je n’avais pas reconnu en toi mon tout petit mais je connais tes faits d’armes et c’est encore plus terrible maintenant. Non jamais je ne te dirais qui est ton père. Jamais, vous m’entendez tous les deux : JAMAIS »

Jamais Joe ne saura la vérité, à la vue des réactions d’Emma lors de leur première rencontre, Nekao décida de ne pas insister dans les recherches. Il pensa que la meilleure thérapie pour Joe La Brute Bidochon était de pousser leurs aventures vers les territoires inconnus et dangereux au-delàs du désert.

Joe ne connait pas le nom de son père mais au travers de ces lignes peut-être avez-vous deviné qui est le terrible père de Joe La Brute. 

Tudyn.

3 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Rooo qu'il est agréable de lire son background par tous ces écrivains au talent certain, GG et merci, je regrette de ne pas être plus riche que cela, vous méritez tous le gain en perles ^^ Vous départager va être une tache bien difficile et qui sera faite avec d'autres personnes juges dans la plus grande impartialité, cela je vous le promet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Bonjour à tous,

 

Approchez !! aller Approchez-vous, n’ayez pas peur……… je vais vous raconter l’histoire d’un berseker pas comme les autres qui fais la fierté d’une guilde entière et sans qui je ne serais pas la Selen que vous connaissez aujourd’hui.

 

Il était une fois, (enfin je crois), dans un pays bien connu de tous du nom de…………….(merde j’ai oublié) c’est quoi déjà son nom déjà …………. HA OUI Black Desert Online, un village de Berseker. Ce village était connu pour abrité les berseker les plus redoutables mais aussi les plus laids, moches, difformes que BDO ai connu. Une famille bien particulière y habités, une petite famille rejetée de tous puisque leur seul enfant était née moche comme tous les autres mais aussi peureux qu’un coucou sorti du nid. Les parents de cet enfant l’avaient appelé JOE (on ne sait toujours pas pourquoi et a vrais dire on s’en fou, n’est-ce pas ?).

 

Comme tous les enfants du village, JOE grandi entouré d’orc, d’efrit……. (Enfin quand je vous dis entouré, il était plus souvent auprès des grosses bottes de sa mère qui chaussait du 58 que tous près de ses bêtes que même une petite loutre comme Zanaha mangeait au petit dej).

 

Ce qui devait arriver arriva, les parents du petit JOE décidèrent de l’abandonner non loin d’une route menant vers Calpheon pour qu’il puisse enfin devenir un vrai berseker…… C’est vrai quoi, on n’a jamais vue un berseker fuir les haches entre les jambes devant une belette.

Il aira des jours entiers, sous la pluie,…………..obliger de vendre son corps pour une bière (et oui maintenant on sait d’où vient le mascara qui dégouline et le rouge à lèvre de travers ^^).

 

Au bout d’une semaine de marche à travers tous Serendia, JOE arriva dans un petit village peuplé de loutres pêcheuses (je vous jure, allez voir, j’invente rien, il existe dans BDO des loutres qui pèchent avec des cannes à pêches et qui vivent dans les bois………) mais dont le chef étais un beau et grand mage ( et oui un mage chef de loutre…….. Je dis ça, je ne dis rien) du nom de Nekaho.

 

Ce fut le coup de foudre au premier regard, JOE savais que c’était lui l’homme de ca vie (attention un berserk vit 260 ans……) et décida donc de rester dans ce village, avec Nekaho pour créer une guilde de loutres mignonnes et sanguinaires du nom de OSEF (oui je vous prend pour des loutres mais comme vous le savais………….OSEF^^).

 

Et voilà, vous connaissez la suite mes petites loutres, j’espère que cette histoire vous aura plus, je dois vous laisser, j’ai du poisson au bout de ma canne.

 

A bientôt

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

 

Mon nom est Digh, gobelin de mon état,  et depuis peu, serviteur dans la bonne ville de Valencia après des années passées à la ferme.  J’ai pris dernièrement une nouvelle place chez un vieux mage qui s’est installé dans une des villas près de l’entrée du Palais. Il est un peu excentrique, mais il paye bien et semble connaître beaucoup d’histoires intéressantes sur les gens de ce monde, en particulier quand il a un coup dans le nez, ce qui arrive fréquemment. Pas plus tard qu’hier, quand je suis arrivé pour prendre mon service, j’ai trouvé mon maître en train de siroter du vin épicé, assis sur son siège à bascule sur la terrasse, absorbé par le bruit du vent dans les palmiers. Dès qu’il m’a vu, il m’a fait signe de prendre une autre bouteille avant de commencer :

“Vois-tu, petit homme vert, aussi incroyalab..incoyalala… impensable que cela puisse paraître, je n’ai pas toujours été le mage riche et redoutable que tu connais… Il fut même une époque, où je n’avais que ma tunique sur le dos.”

Et ce fut le début d’un long monologue...

Laissez-moi, à mon tour, vous conter l’Histoire du Berseker, du Centaure et des Bashims, un conte édifiant sur les dangers de la magie et du vin épicé...

 

Keplan ou  la maladie des pierres et une bourse vide.

 

“ Tout a commencé quand je me suis éveillé à Olvia, avec cet affreux petit esprit noir qui me hurlait des ordres dans la tête. Rien sur le dos, rien dans les poches, libre comme le vent, j’ai décidé de vagabonder vers l’Ouest… jusqu’à Calpheon. Savais-tu qu’ils y brûlent les mages ? Des fadas, je te dis… N’écoutant que mon courage, je me suis donc replié sur Keplan où une étrange maladie frappait les habitants…

 

Sais-tu que les étranges maladies sont toujours très lucratives pour les mages de mon talent ? Les gens sont prêts à tout pour ne pas mourir, et si faciles à convaincre… Après avoir embobiné quelques ivrognes de l’auberge, récupéré leurs bourses, quelques bouteilles, je suis donc parti combattre ses étranges hommes de pierres qui avaient envahis les mines…Le combat fut acharné, mais il faut reconnaître que c’est très dur un homme de pierre. C’est sans ma tunique et quelque peu endolori que j’ai du me résoudre à retourner à l’auberge… d’autant plus que je n’avais plus de vin.

 

C’est au fond de ma bouteille que le petit diable noir, m’est apparu pour me donner...enfin un conseil valable… Il me fallait un Golem.

 

Mais les golems, vois-tu, ça ne court pas les rues...surtout à Keplan. Après quelques heures de réflexion, et grâce à une délicieuse liqueur de fruit, je me suis dit qu’un géant ferait bien l’affaire. Je suis donc parti en récolter un au Sud de Keplan. Une nouvelle fois, je fus bien décu par ces contrées de l’Ouest. Figure-toi que les géants ne comprennent rien et sont en plus totalement indressables...Et très gros…

Encore une fois sur le chemin du retour vers l’auberge, mon incroyaya… mon incroyalab…pfff... mon génie sans commune mesure  s’est enfin réveillé : il m’en fallait un petit, que je pourrais amadouer avec un peu de nourriture. Et c’est pile à ce moment là, qu’Aal me l’envoya : il était là au bord du chemin en train de couper à grand coups de haches des arbres qui n’avaient pourtant rien fait. Rondouillard, court sur pattes avec une petite tête toute mignonne. Pour sûr, ce n’était pas encore un golem émérite, mais avec quelques améliorations, j’allais en faire une vraie brute.

 

Le premier problème que j’ai eu à affronter, c’est qu’à part les arbres, il ne voulait taper sur rien d’autre. J’étais vraiment maudit… j’avais du tomber sur le seul géant des terres de l’ouest qui aimait les autres…J’ai du m’y reprendre à plusieurs fois pour lui faire comprendre que taper sur les hommes de pierre aiderait autant la ville que de lui fournir du bois pour six prochains siècles. Quand enfin, il fut d’accord pour m’accompagner, j’ai bien dû me rendre compte qu’on en ferait pas une brute si facilement… Il n’y mettait pas d’entrain et recevait autant de coups qu’il en donnait… je m’épuisais à lui rendre vie, et le niveau de vin dans mes fioles baissait bien trop vite.

 

“Je me suis dis qu’il lui fallait un petit coup de pouce. M’approchant de lui par une téléportation habilement exécuté, je luis ai sauté sur le dos, et avant qu’il ne puisse refermer la bouche, je lui ai enfourné une bonne rasade d’élixir de  furie (une recette de ma création). Et pour déchirer, ça déchire, pas comme cette piquette de Velia….

Bref, voilà mon mignon petit géant qui se met à hurler et à foncer sur tout ce qui bouge. En moins de dix minutes, il n’y avait plus que des tas de cailloux tout autour de nous. Par contre, ses yeux jadis bleu comme le ciel, avaient pris une étrange couleur noire et sa bouche semblait s’être figée dans un rictus assez improbable.

 

Je ne m’explique toujours pas ce phénomène, j’avais pourtant mis les bonnes doses d’azalée et de sang de lézard… à moins que ce ne fût du sang de loup qu’il m'eût fallu… J’ai attendu la tombée de la nuit en espérant que les effets de l’élixir se dissipent… mais rien ne se produisit.

 

La Faute ULTIME : j’avais par mégarde inventé l’Elixir qui ne s’arrête jamais : tu imagines !

La condamnation à la pauvreté pour tous les mages et alchimistes, pour les siècles des siècles… personne ne devait le savoir. Il me fallait à présent me débarrasser de mon encombrant sacrilège. Sans attendre, et de peur qu’on ne le reconnaisse, nous sommes partis pour Serendia… sans même retourner chercher mon salaire et un peu de vin, pour te dire toute la culpabilité qui m’accablait. “


 

Heidel, ou comment un soupçon de tricherie peut vous faire bannir de l’auberge…

 

“ Heidel, voilà une  terre d’opportunités ! La ville est sympathique voir même jolie. Ils ne portent pas Calphéon dans leur coeur, ce qui est une bonne chose quand on est mage et alchimiste, les auberges sont spacieuses, le vin gouleyant. Un seul défaut peut-être, ces mécréants s’en servent pour faire mariner des légumes… un vrai scandale !

 

Il se trouve qu’ Heidel est équipé d’une arène, un lieu merveilleux où tous les écervelés viennent montrer leurs muscles, où l’on peut parier, vendre des potions aux vertus miraculeuses à des combattants toujours prêts à se doper. C’est aussi un endroit où beaucoup de personnes meurent sans laisser de trace. Bref : le coin idéal pour se débarrasser d’un pseudo-golem râté tout en gagnant un peu d’argent.

 

Il a fallu que je déploie tous mes talents oratoires pour arriver à le faire inscrire au tournoi du Chancelier Jordine. Il faut dire que mon Gogo bavait un peu, et son regard noir lui donnait un air perdu. C’est finalement en se rendant compte que je pariais une somme astronomique sur sa victoire, que les organisateurs, sentant l’argent facilement gagné ont laissé mon jeune ami faire une croix sur le formulaire.

 

Tout allait pour le mieux. Au matin du tournoi, j’avais le coeur léger, et la bourse pleine. J’avais vendu un tas de potions invraisemblable. Accompagné d’un serviteur qui portait ma caisse de vin, je suis allé m’installer dans les tribunes pour admirer les combats et la disparition immanquable de mon tour de magie raté. Go, qui ne parlait plus depuis la mine, m’a suivi sans faire d’histoire et semblait heureux.

 

C’est alors que l’impensable se produisit. Mon golem de remplacement les a tous démontés, les uns après les autres, malgré les potions dont je les avais blindés, malgré quelques bénédictions que je leur lançais discrètement pendant les combats. Il avait inventé une technique particulièrement efficace. Sans tenir compte des coups qu’on lui assénait, il attendait patiemment jusqu’à ce qu’enfin il déploie ses bras, ses deux haches en main et se mette à tourner sur lui même en courant. Un vrai carnage… qui a fini par effrayer les spectateurs. Tous murmuraient “Berseker, il a inscrit un berseker… mais quel inconscient.” Constatant avec effroi que ma caisse de vin était vide et que des regards noirs se tournaient vers moi sans oublier les hallebardes des gardes de Jordine, je me suis dit qu’il était temps de filer.

J’ai lancé une énorme boule de feu sur Gogo, me suis téléporté à ses côtés et c’est accroché à son dos, que je lui ai hurlé de courir, en ligne droite cette fois., Nous avons quitté l’arène en faisant voler les murets et les tribunes et Go a couru sans s’arrêter jusqu’à la porte Est. Le nuit tombait quand je lui ai dis de freiner.

 

    Allez Go, on s’arrête là.

  • Moi, c’est Joe, pas Go.

  • Mais tu parles ?

  • Ouais. Marrant le Tourbilol.

  • Attend, attend, arrête-toi je te dis et pose moi.”

 

Encore une fois, la magie m’avait joué un tour. La boule de feu l’avait certes calmé, mais elle avait du reconnecter des neurones dont j’ignorais jusqu’alors l’existence… Après avoir trouvé un coin en retrait de la route, j’ai allumé une lanterne et observé ma créature : le sort de feu lui avait laissé une vieille marque de fer rouge au milieu du front. Mais ça s’accordait assez bien avec le reste, si je puis dire. Son regard paraissait toujours vide, mais j’ai vu avec effroi qu’il scrutait le vide à ma gauche.

 

     Ca fait longtemps qu’il est là, le machin noir ?

  • Et en plus tu le vois aussi ?

  • Ouep, j’en ai un aussi, mais j’aime pas trop le sortir, il m’envoie toujours faire des trucs idiots, alors que moi, j’aime couper les arbres… “

 

Je n’avais jamais parlé à personne du petit démon. C’est déjà idiot d’être sans un rond et sans souvenir, manquerait plus de passer pour un barjo… Cette histoire de Golem commençait à particulièrement mal tourner. J’avais vu ce qu’il pouvait faire dans l'arène, et je n’avais pas envie de devenir à mon tour son prochain jouet. Je me demandais ce que son démon noir à lui pourrait bien lui conseiller comme anerie… genre m’arracher la tête et me manger tout cru. Il me fallait une idée et fissa… malheureusement, je n’avais plus de vin et je réfléchis mal à jeun. J’ai simplement répondu :

  • Ne le sors pas, il est dangereux, et de mauvais conseil, alors que moi je m’occupe de toi.

  • C’était marrant ta boule de feu, mais faut pas me prendre pour plus bête que je suis. Tu pourrais faire brûler un arbre entier ?

Il fallait que je gagne du temps, ce petit golem commençait vraiment à me coller les chocottes. A ma gauche, mon petit démon noir se fendait la poire…

  • Bien sûr que je peux, mes pouvoirs sont incommensurables. Regarde.

 

D’un claquement de doigt, j’ai transformé un pied de fougère à côté de nous, en un buisson ardent, qui dans un autre lieu aurait ébahi n’importe quel éleveur de mouton, fusse-t-il le frère adoptif d’un souverain divinisé...enfin je m’égare… Tu trouves pas que parfois je dis des trucs bizarre Digh ? Joe m’a une fois parlé de réalités alternatives, et se demandait si nous n’étions pas tous les marionnettes au service d’un grand dessein cosmique… Bref, reprenons l’histoire….

 

J’avais donc foutu le feu à une fougère, espérant impressionné mon golem nouvellement pensant…

 

  • Ca, c’est pas un arbre, c’est de la mauvaise herbe, tu peux le faire sur un plus gros ?

 

J’ai bien dû m’exécuter, et j’ai enflammé le frêne qui nous abritait. Le rictus de mon golem s’est transformé en une chose qu’on doit pouvoir appeler un sourire. Les flammes se reflétaient dans ses yeux et je pense pouvoir le dire, un vrai bonheur d’enfant faisait battre son coeur.

 

  • c’est marrant ton truc, je veux apprendre. Couper c’est bien, mais ça fait pas de lumière dans le noir.

 

C’est lui qui en était devenu une, de lumière, je te le dis Digh.

 

  • je t’apprendrai un jour, mais avant on doit dormir et trouver une nouvelle auberge, sinon je vais mourir aussi sec que cette fougère, répondis-je en lui montrant du doigt mon buisson ardent, qui n’avait plus aussi fière allure.

  • D’accord. Où sont les plus gros arbres du monde ?

Un peu pris de court, j’ai simplement dis :

  • vers l’est, dans un pays fort, fort lointain…

  • Alors demain, on va là-bas…

Sans un mot de plus, il frappa sur son épaule gauche qui avait pris feu… se retourna et s’allongea en chien de fusil. Ce ne fut que quelques minutes plus tard qu’il me dit :

  • je t’aime bien toi. C’est bizarre parce que tu es un intelligent, et d’habitude j’aime pas les intelligents. Mais toi, tu vas m’emmener voir le plus gros arbre du monde, alors je t’aime bien.

J’ai plutôt mal dormi cette nuit-là. Vois-tu Digh, le problème avec le vin, c’est que quand tu n’en as plus, tu commences à faire des crises d’angoisse irraisonnées. A moins que ce soit le fait de dormir au fond d’un bois avec un psychopathe de deux tonnes à moitié défiguré par mes soins et pyromane, qui troublait mon sommeil d’habitude si lourd. A ce propos, va donc rechercher une de ces merveilleuses flasques…

 

A l’aube, “Joe” me secoua délicatement, c’est-à-dire, qu’il manqua de me briser la moitié des côtes.

  • Allez, on part chercher le plus gros arbre du monde.

  • Mais c’est très loin, on ne peut pas y aller à pied.

  • Je sais, me prend pas pour une belette. Choisis.

 

Et joignant le geste à la parole, il me montra sept chevaux magnifiques allongés sur le flanc bien alignés. Les deux premiers n’étaient plus en état de marche et ne le seraient plus jamais compte-tenu de l’angle étrange de leur cou. Les cinq suivants seraient sans doute boiteux jusqu’à la fin de leur jour, s’ils se réveillaient… Ne voulant pas le contrarier, j’ai pointé du doigt celui qui me semblait le moins amoché. Joe s’est carrément mis à rire…

 

  • tu t’y connais en feu, mais pour les dadas, t’es nul. Ceux-là, ils sont cassés. Ils voulaient rien écouter quand je leur ai dit de nous emmener à l’est. Mais celui-là, là-bas, c’est un malin, il a tout de suite compris qui c’était le chef.

 

J’ai tourné la tête et je devais au moins avoir la mâchoire au niveau des genoux, quand j’ai vu le magnifique étalon que ce neuneu avait attrapé et dressé. Sans attendre, il a sauté dessus et sans aucune considération pour ma vénérable condition de mage, il m’a attrapé par la tunique pour me poser derrière lui.

 

  • Et alors c’est où l’est fort fort lointain ?

  • Suis le soleil…

 

Et nous sommes partis au galop…. J’avais mal au crâne… il me fallait de toute urgence un taverne… Le cheval galopait à une vitesse ahurissante, sans jamais s’arrêter. Ce golem allait me tuer… à moins que je m’ouvre les veines avant…. Au bout d’une heure, Joe a pilé en m’envoyant cul par-dessus tête au milieu du chemin.

 

  • Il bouge, le soleil. Si je continue à le suivre, je pense que dans environ 11 heures 59 minutes et 12 secondes, il commencera à nous renvoyer dans l’autre sens.

 

J’avais de la terre plein la bouche, et voilà que mon golem était devenu astronome… Mais qu’est-ce que j’avais fait ? Pour le bien de l’humanité et surtout de ma personne, il fallait que je m’en débarrasse.

 

Je sais ce que tu penses, Digh, tu te dis que je suis un affreux personnage. Et tu as raison, mais la lumière vient toujours...écoute la suite….

Mon brillant cerveau, pressé par un intense sentiment de survie, s’est remis en marche. D’un geste j’ai enflammé la moitié de la forêt qui nous entourait en faisant tomber un météor du ciel. A voir l’air ébahi du petit Joe, mon premier effet était réussi.

  • On va continuer à suivre la route. A la première ville, on s’arrête pour aller à la taverne et trouver à manger pour ton cheval.

  • Il s’appelle Hue, le dada.

  • Oui, oui, c’est pratique ça. Pour trouver à manger à Hue alors…

  • D’accord. Et ensuite on va à l’arbre ?

  • Oui.

  • Ben, remonte, tu vas pas courir derrière, tu suivrais pas, t’es trop vieux.”

 

Nous sommes arrivés à Tarif quelques heures plus tard et après avoir pris un peu de repos, nous avons continué notre route jusqu’à Altinova. C’est dans ce capharnaüm que j’ai entendu des rumeurs sur la grande ville de l’Est, Valencia, sur l’Empire, la pierre noire et sur des créatures qui pourraient régler mon problème de manière définitive : les centaures.

 

Malgré la confiance qu’il semblait me porter, mon petit Joe eut bien du mal à croire que le plus gros arbre du monde pouvait se trouver par delà le désert. Le manque d’eau, me disait-il, devait forcément jouer de manière négative sur la croissance des arbres... Astronome et botaniste, la situation empirait encore.

 

“ Ben, si tu ne me crois pas, j’irai le chercher tout seul ton arbre.” Et je partis

 

Bon gré, mal gré, il fallait bien qu’il me suive aux centaures. Après quelques instants d’hésitation, il m’emboîta le pas.

 

“ Je viens aussi, et il hurla : Hue !”. L’étalon arriva, pendant que mes oreilles saignaient.

 

Et nous partîmes vers l’Est à fond, à fond, à fond.

 

Le premier centaure qui nous aperçut nous fonça dessus. Je me téléportais prudemment en arrière quand un énorme coup de hache vint frapper la joue de Joe. L’étalon et mon golem s’envolèrent dans les airs. Je souris intérieurement… mon problème était résolu.

 

C’est alors que Joe se releva :

“ Non mais ça va pas ! Tu te prend pour qui ??? Depuis quand on tape sur les gens sans raison. Et en plus tu as fait peur à Hue. Viens par-là que je t’apprenne la politesse.”

 

Et encore une fois un tourbillon de haches s'abattit sur le centaure, puis sur son cousin et le frère de son cousin, jusqu’à ce qu’il ne reste rien d’autres que des cadavres.

 

A peine essoufflé, Joe revint vers moi.

 

“ Tu sais, vieux mage, j’ai longuement réfléchi en corrigeant ces centaures. Il me semble que chercher un arbre pour le couper est un peu enfantin.”

 

La hache du centaure avait laissé une marque énorme sur sa joue droite et des coulures de sang barrait tout le bas de son visage… Il avait du goûter un cuissot de centaure. A l’époque je ne savais pas que le sang de centaure tâchait.

 

“Tu m’écoutes ? Je  disais donc, qu’il me semble plus constructif d’essayer de rassembler les gens pour bâtir un monde meilleur. Que penses-tu de l’idée de faire une guilde ? On pourrait apprendre la politesse aux monstres, régner sur les mers et corriger tous les bandits qu’on trouvera. Quand dis-tu ?

 

Le coup du centaure avait fini de me le rendre intelligent. S’en était fini de moi.

 

“Au fait, je veux bien que tu sois mon premier membre, mais il faudra arrêter d’essayer de me faire tuer. C’était drôle au début, mais là, ça commence à devenir dangereux… Allez va , fais pas cette tête d’andouille, je t’aime bien quand même. Et il me prit sur son épaule comme un sac de pomme de terre, alla relever Hue qu’il chargea sur son autre épaule et partit en sifflotant vers Altinova pour enregistrer officiellement sa guilde.”

 

Voilà Digh, tu sais pourquoi Joe est si affreux et comment a commencé cette histoire d’OSEF. Mais il est temps, ce soir je rentre à Heidel. La guilde se réunit chez Joe. On va bien rire. Prend tout de même quelques caisses de vin et charge le chameau. Il a toujours été un peu pingre sur la divine bouteille… Je me demande si Zanaha va lâcher ses bashims pour une fois…


 

Edited by Nekaoh
1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Ah mon Nekaoh, toujours aussi fort armé d'une plume ^^

ATTENTION - il vous reste jusque ce soir samedi minuit pour poster vos textes. Les juges seront nos écrivains et moi-même qui noteront sur 10 selon 2 critères : L'originalité et le style. Le gagnant sera annoncé dans la soirée de Dimanche, il gagnera le tout dernier des gains en perles de la semaine : 1500 perles d'achats (d'ailleurs, au passage un merci d'avoir réactivé l'option "offrir en cadeau", sans elle, cette semaine de Fiesta Osef aurait été différente.)

Les membres du jury sont pour l'instant = Shanaez - Cawotte - Tudyn - Selentinax - Nekaoh

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Voici mon récit, ça m'a plutôt bien amusé à l'écrire.

Le souffle d'un boeuf

Lorsque les mouettes s’envolèrent brusquement sur les quais de Velia, les regards curieux se posèrent en direction du navire qui semblait en être la cause. Le même brouhaha d’un début d’après-midi, seulement, ce navire semblait être attendu par une dizaine d’homme capuchonné. Cela ne passe jamais inaperçu dans le petit port de cette petite ville commerciale. Tandis que les commerçant retourné à leur occupation, un enfant un peu trop agité n’avait toujours pas comblé sa curiosité. Dès lors que le navire avait terminé de vider sa cargaison, venu tout droit d’Altinova ,on imagine, à cause de son apparence, une femme craintive à l’allure d’une guerrière et un homme recouvert d’habit noir fût accueillis par le groupe d’homme capuchonné qui patientait. Après une brève discussion ils partirent ensemble en direction de la sortie est de la ville. Heureusement pour cet enfant curieux, les toits de la ville sont bas, il était donc facile pour lui de les suivres depuis le toit des maisons. Il remarqua grâce à l’avantage de son emplacement une charrette arriver depuis le château délabré de Cron. Le cochet avait les cheveux mi-long, un brun sombre et était vêtu d’un costume en soie multicolore. Ce qui est remarquablement curieux étant donné que ce portrait correspond à un homme de Valencia, pourtant cette cité est si loin et venir en charrette est très dangereux pensa l’enfant. Après tout ses parents l’avaient mit en garde du danger de la route. Malheureusement pour lui, il n’avait aucun moyen de monter dans la charrette sans être découvert, déçu de son action, il retourna jeter des pierres sur les mouettes qui se repose sur les tuiles de Velia.

 

Pendant ce temps, alors que le groupe d’homme inconnus entra en contact avec le cochet qui semblait venir de si loin, la vue de ce dernier sur le visage découvert de l’homme habillé de noir, tandis que la femme qui l’accompagnait ne l’avait pas remarqué, lui avait fait soupirer un cri d’angoisse. Brutalement interrompu par trois des hommes du groupe d’escorte, le cochet ne pu s’empêcher de questionner la guerrière qui semblait lui être proche.

  • Mais que lui est-il donc arriver à cet homme ? Je n’ai jamais rien vu de tel, pourtant j’ai voyagé tellement de fois. Est-ce dont une maladie ou une malédiction ?

Aucune réponse ne lui a été apporté, un simple regard pénétrant par l’homme dévisagé. Un simple regard alors que leurs visages fût si proche que l’on aurait pu croire qu’il allait prendre un coup de tête par l’homme qu’il venait de vexer.

  • Reste tranquille, s’empressa-t-elle de séparer le cochet de l’homme menaçant, comprend bien que ce spectacle n’est pas offert à tout le monde, recouvre toi donc et monte à l’arrière. Estime-toi heureux que nous n’ayons pas été suivi.

Elle n’eut pour réponse qu’un grognement approbateur, il s’installa à l’arrière, et la guerrière avec le cochet pour décourager quiconque aurait envie de s’en prendre à ce convoi.

 

Alors que le soleil était en déclin, le conducteur qui était déjà moins angoissé depuis quelques lieues questionna cette femme qui après tout n’était pas trop mal, une valkyrie peut-être.

  • Dites-moi, exprima-t-il craintivement, vous le connaissez depuis longtemps, cet homme ?

  • Joe, lui jetta la guerrière aux allures d’une valkyrie, il s’appel Joe cet homme. Oui je le connais, trop même. Tout le monde pose la même question, à propos de son visage j’imagine ? Le conducteur acquiesça d’un mouvement de tête, c’est une histoire longue, mais avec chance j’ai appris à l’abréger grâce aux curieux agaçant pendant les longs voyages. Si tu te rappel à ton âge des conflits actifs des clans avant la réforme continentale tu pourras comprendre…

 

C’était une vingtaine d’année auparavant, avant que les esprits occultes ne soit arrivé sur le continent. La bataille faisait rage partout, une période faste, des brigands à chaque lieue, les villes vous fermez les portes jusqu’à être sûr que vous n’étiez pas un tueur attitré d’une guilde de mercenaire de Calpheon. Tu as déjà peut-être entendu parlé d’un célèbre clan qui ravagé les terres de Mediah des mines de fer maintenant abandonné jusqu’au porte nord qui sépare maintenant Balenos de Mediah. Dans ce groupe un officier reconnu pour sa violence était également avide de victoire. Il ne réclamait rien d’autres que le combat, il n’avait que faire de l’or pour décorer ses habits. Le sang était sa seule décoration, plus il en avait sur lui, plus il se sentait bien. Un jour lors d’un banquet improvisé proches de la mine des nains pour fêter la défaite d’un autre puissant clan, ce berzerker ivre a insulté son chef en crachant sur son assiette, car il désirait lui aussi en avoir une, manger par terre ne lui semblait pas convenable pour un officier du célèbre clan qui faisait terreur. Il n’eut aucune sanction immédiate, un simple regard froid de son supérieur. Cependant, lorsque la lune était bien haut dans le ciel, une partie des hommes se réveilla, et se dirigea vers la campe de celui qui avait offensé le chef. Il fût sorti de force avec deux hommes de pour chaque bras. Il avait des muscles de boeuf après tout. Le chef l’a amené au centre du campement et a obligé chacun de ses hommes de le frapper afin de le défigurer, tout moyen était autorisé, mais il devait rester en vie. Il était détesté d’un bon nombre d’homme, il a donc été lacéré, tabasser jusqu’à qu’on doive le réveiller avec de l’eau fraîche et des claques. Des claques pour le défigurer plus encore. Voilà pourquoi il est aussi moche.

  • Que le lui aviez-vous fait pour le punir ? Demanda le cochet.

  • Je lui ai simplement tranché un morceau d’oreille, le lobe gauche, il en avait plus besoin, maintenant tais-toi et laisse moi finir.

Deux semaines fût passé avant qu’il puisse se relever convenablement et se battre. C’était assez impressionnant dans les circonstances qu’on lui avait laissé finir la nuit, cette fameuse nuit. Après maintes réflexion j’imagine, après tout je ne suis pas dans sa tête et je ne lui ai jamais demandé, il a décidé lors d’une bataille de massacrer un officier qui lui avait tranché un doigt. Il devait répondre de ce geste après cela, en guise de réponse il a dévoré le cou de son chef avant de lui planter sa dague dans son crâne. Tout le monde fut stupéfait par cette action, c’était inattendu. Il a hurlé de toute ses forces avant de s’auto-proclamé chef du clan. Seulement, il était bien détesté, alors il devait se séparer de quelques hommes. Il ne pensait pas qu’il serait aussi prompt. Mais lors de cette même nuit, après la mort de leur ancien chef, il a éviscérer chaque homme lui ayant fait énormément de mal. Le lendemain, un tier du campement était mort. Il était assit sur une table, pensif, en train de boire dans une coupe de cuivre avant de la jeter au sol et demanda de sa voix assommante, qui ici, revendique le statut de chef du clan ? Qu’il s’avance et essaye de me faire plier genoux, voyons donc vos camarades qui se sont essayés à me faire déserter, ils témoignent par leur puanteur la victoire massacrante de mon action. Ceux qui sont toujours vivant, estimez-vous heureux que je vous ai épargné, alors acclamez-moi et fermez vos gueules à ce sujet pour l’éternité à venir. A cela le campement hurla en choeur son nom avec un adjectif pour faire trembler de peur ses ennemis qui oseront lui contester son pouvoir.

  • Et quel est cet adjectif ? Osa le conducteur de la charrette

  • La Brute, on l’appelle depuis ce jour Joe La Brute, chef du clan des OSEF.

 

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

« Lâchez les chiens ! »

Le géant était en nage et haletait ; On aurait presque cru à une montagne de beurre luisante et fumante. Une motte de beurre géante qui courrait à toute vitesse pour son Salut.

Sa vie défila dans son esprit, ses souvenirs, ses joies et ses peines.

Du moment où il prit une grosse tape sur sa main boudinée quand il était monté sur une chaise pour saisir des morceaux d'ours séché ; « Bas les pattes, Joe ! »

Du moment où il écrasa par son poids, son premier poney.

De sa collection de têtards de fogans qu'il regardait ensuite mourir au Soleil.
De son premier rencard où il offrit à sa dulcinée un bouquet de hachettes, jamais utilisées, prêtes à découper du bois.

Du temps où il était jeune et beau. Où on l'appelait "Joe la Paupiette de Keplan".

 

Car oui ; Ce monstre bouffi qui bave continuellement du "sang" a un jour été beau.

Avant, on ne lui lâchait pas les chiens comme ceci quand il venait se soulager dans votre jardin. Ça non. Avant, on venait lui proposer de rentrer boire une tasse de thé avant de lâcher les chiens.

Or là plus rien. Plus de dulcinée, plus de thé, plus de beauté.

Ah qu'on lui trouvait beaucoup de ressemblances avec le célèbre acteur Léonardo De Carpato du théâtre de Calphéon !

 

Et puis un jour, il urina dans le mauvais jardin. Le jardin d'une petite chaumière. Et sur la porte de cette petite chaumière, un écriteau : « Chez Maghweder » Il tomba sur un mage guilleret qui l'invita à boire le thé. Un vieillard remplit de bonhomie qui s'amusa devant ce géant à la vessie sans doutes défaillante.

 

« Venez boire le thé merci ! »

 

Un thé de première qualité. Le géant après s'être essuyé alla s’asseoir sur une trop petite chaise et saisit une minuscule tasse.

 

« C'est du fruit rouge merci ! Vous allez adorez je vous en prie merci beaucoup ».

 

Quelle drôle de façon de parler se dit le géant, sans se douter que le mage avait bu une potion de politesse qui avait sans doutes mal tourné.

 

Ce petit thé avait une odeur particulière. Il était rouge. Rouge comme du sang. Mais sentait le fruit à coque. Il donnait l'agréable impression d'être sur un petit chemin qui sent la noisette.

 

« Vous aimez merci beaucoup bel ami ? Ceci va grandement vous aider à soulager votre vessie je vous en prie vous êtes trop aimable en plus d'être séduisant. Vous voulez voir mes boules ?»

 

Le géant recracha tout son thé !

 

« Regardez, ce sont des petites merveilles élémentaires, l'une pour le feu et l'autre pour l'eau. » dit le mage en agitant un index pour faire léviter deux étranges artefacts ronds, luisants et fumants.

 

Le géant se leva gêné et confus d'avoir l'esprit aussi mal placé, comme s'il était enivré. Comme s'il avait trop bu. Pris le chemin du retour. Qu'avait-il absorbé ? Était-ce bien du thé ?
 

« Je vous en prie revenez quand vous voulez » clama le mage en agitant son bras sur le palier.

 

Sur la route, les marchands, les jeunes et vieilles filles, les soldats, les mercenaires et les prolétaires le regardaient à présent d'un œil intrigué. En ville, il alla se contempler devant un bouclier et voilà qu'il observa l'inattendu ! L'inhabituel ! Où était donc Léonardo De Carpato ? Le thé rouge sang qu'il avait recraché ornait à présent sa lèvre inférieure et son menton comme un vomi d'alcoolique.

 

Il parti alors à la rivière la plus proche et frotta frotta et frotta encore.

Notre pauvre géant fit demi-tour pour retourner chez le mage dont le breuvage avait ainsi coloré son menton.

 

« Vous revoilà ! Oh mais cher ami ce n'est pas parti de votre menton poil au menton. Il faudrait peut-être frotter poil au nez? Oh mais j'y suis ! Ce que j'ai fait bouillir dans l'eau était un prototype de colorant ?! Alors j'en ai ingéré aussi ? Je dois avoir l'intérieur du corps tout rouge ! Bon ça ne changera pas grand chose sur moi mais sur vous c'est plus gênant poil au géant. Je viens de préparer un gâteau aux épices spéciales de Valencia vous en voulez poil au nez ? Je ne crois pas qu'il ai d'effets secondaires poil au derrière. »

 

De toutes évidences le géant refusa. Car on peut tromper mille fois un géant, mais pas mille fois mille gens. Ou alors c'est autre chose mais ça y ressemble. Le géant demanda donc comment retirer cette trace de coulis disgracieux sur son visage ;

Le mage prit son air le plus sérieux, et ses boules ses mirent à l'éviter autour de lui. La salle s'obscurcit et les volets claquèrent. Il leva l'index de la direction à suivre. Sa voix roula comme le tonnerre :

 

« Il vous faudra vous rendre en Valencia avant trois mois poil au chamois. Allez quérir la préparation à l'amande qui change le corps des Hommes et des Géants poil aux géants. Vous trouverez une de mes connaissances de voyages, le grand mage Nekaoh poil au cacao. »

 

Le vieillard fit ensuite craquer son dos et s'installa sur son rocking chair près de la cheminée. Et le géant prit la route de Valencia, non sans quelques recommandations.

 

Déjà, il ne devait plus s'arrêter uriner dans les jardins car il lui fut offert une dernière potion pour se rendre en Valencia : "La potion de l'Océan Infini". Il la boirait dès le départ, n'urinerait plus pendant trois mois grâce aux effets de la potion, et n'aurait pas besoin de boire en traversant le désert.

 

Seulement voilà, Joe ne pu s'empêcher d'aller uriner en apercevant sur sa route un jardin fort bien orné de fleurs, de carottes et de jolies et bonnes choses.

Et il ne fallait pas ! Car l'effet secondaire de la potion de l'Océan Infini fit effet ! Les yeux de notre géant devinrent plus noirs que la nuit, et plus noirs que l'ébène. Pleins de fiel et plein de haine.

Il se mit à défier les plans de carottes avec des jets d'urines, et lorsque le propriétaire du jardin lui cria : « Pissoye ailleurs que dans mon jardin, t'espanouille le géant ! » Ce dernier toujours gentil auparavant hurla ; « Je pisse où je veux ! »

 

Alors le propriétaire paysan envoya ses meilleurs chiens lui croquer le derrière et Joe prit la fuite, car bon ils étaient au moins vingt.

 

Joe devint de plus en plus chafouin et contrarié pendant son trajet. Et voilà qu'il arriva à l'orée du désert au bout de deux mois.

 

La potion avait continué à faire effet, il n'avait quasiment rien bu pendant tout ce temps.

 

Il traversa une partie du désert et s'endormit profondément dans le sable au bout de trois semaines.

Car il avait éternué à cause de la poussière ! Et tout le monde sait qu'il ne faut jamais éternuer pendant trois mois après avoir ingéré la potion de l'Océan Infini ! Du moins s'il avait lu la notice.

 

Il s'endormit donc profondément et par miracle, il ne fut croqué ni par les scorpions ni par les lions.

 

Il se réveilla sans savoir combien de temps il avait dormi dans un dispensaire de Valencia coquet propre. On lui avait bien pensé ses blessures. Les servantes d'Aal lui expliquèrent qu'il devait la vie à un mage. Et que ce mage l'attendait au nord de la ville.

 

Valencia était grande et poussiéreuse et Joe la traversa avec une certaine inquiétude. Si le mage qui l'attendait derrière la ville était Nekaoh, alors il n'aurait certainement pas à chercher bien longtemps.

 

La silhouette qui l'attendait était tournée vers les horizons dorés et les mers de sables de Valencia. Il se retourna, Soleil dans son dos, et léger sourire aux lèvres. Il avait la peau sombre et une tenue dorée illuminée par les rayons de l'Astre solaire.

 

« Je vous attendais. Je vous ai trouvé au milieu du désert alors que je passais avec ma caravane. Et vous voici. La couleur de vos yeux me font pensé que vous avez rencontré un vieil ami à moi, et c'est pourquoi je vous ai dit de me rejoindre. »

 

Alors Joe demanda s'il avait l'antidote, la célèbre recette à l'amande.

 

« Bien sûr que je l'ai ! Regardez ! » Il sorti d'un poche intérieure de son manteau de lin un petit carré gros comme un poing, coloré de vert, qui semblait délicieux et sucré.

 

Joe se rendit compte que son chemin était terminé. Qu'il lui suffisait juste de déguster ce petit met Valencien pour ne plus avoir sa tartine rouge sous le menton. Il n'avait pas encore pensé au problème des yeux mais qu'importe ! C'était déjà un début !

 

« Pour l'avoir, il faudra... Me terrasser ! Hahaha ! » annonça Nekaoh en faisant claquer son long manteau de lin et en faisant léviter des petits orbes.

 

Joe bondit comme un jaguar ayant vu un lapinou, se trouva une première fois devant Nekaoh qui se téléporta, et puis une deuxième fois parce qu'il cavale très vite, surtout après avoir autant dormi. Il saisit le mage par le col et le traîna dans le sable avant de lui faire un géant-souplex.

 

« D'accord vous avez gagné ! Tenez ! » Le mage tendit fébrilement le morceau d'antidote à l'amande.

 

Et Joe l'englouti.

 

C'était délicieux. Et sucré. Qu'était-ce donc ?

 

« De la pâte d'amande. »

 

Succulent. Seulement Joe ne s'était pas rendu compte que son voyage avait duré trois mois et un jour. Le petit met Valencien était donc inutile, mais juste savoureux.

 

Alors Joe était triste, très triste. Tellement triste qu'il fut nourrit à base de pâte d'amande pendant plusieurs mois et resta vivre chez Nekaoh. Il dévora tant de pâte d'amande qu'il devint excessivement bouffi ; C'est quand même rudement bon. Et ça faisait un bien fou à son moral.

De Joe La Paupiette, il était devenu Joe le Moche. Puis Joe le Triste.

 

Il retrouva le moral assez rapidement en emmenant des stocks de pâte d'amandes gargantuesques sur son chameau.

 

Il devint Joe le Gros.

 

Et rendu tant en colère de se faire ainsi traiter de façon aussi peu courtoise, il décida de distribuer des marrons à tout va et d'uriner dans tous les jardins qu'il voyait.

 

Il était devenu Joe la Brute.

 

(Edit : signé Fenhrid)

Edited by Gloubi
ajout signature couzin
2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

 

Dans la taverne de Velia, il y a souvent un vieux type un peu moche, avec une moustache dégoutante et des lunettes tordues assis non loin de l'âtre, quand les éclaboussures de bière ont maculé les rustiques tables de chêne, que les brocs sont vidés et que la nuit étend son manteau d’ébène, il aime rassembler autour de lui des badauds pour leur compter quelque histoire. L’une des plus connues est la légende de Joe la Brutasse, le célèbre Maitre de la Guilde « on s’en fout ».

Approchez-vous les enfants, venez autour de moi auprès du feu, moi aussi je vais vous raconter une histoire. Une histoire qui commence il y a quelques années dans un petit village au sud de Keplan, évidement Keplan est déjà un petit village de bouseux, mais c’était dans un village encore plus petit. Dans ce village vivait une femme géante d’une grande beauté, elle attendait un enfant mais en essayant de sortir de chez elle, elle tombe dans les escaliers et PAF sur le ventre, du coup l’enfant née moche à cause du choc.

Allez apportez moi une autre bière !

Comment ça mon histoire est mauvaise ?! Bon et bien si vous le désirez réellement, si vous êtes bien accroché à vos tabourets je vais vous racontez la véritable histoire de Joe la Brute !

Comme je vous l’exposais, le petit Joe est né dans un petit village au sud de Keplan, d’une mère très belle, enfin quand je dis ‘très belle’ c’est de manière toute relative car je vous parle là d’une géante prognathe à l’arcade sourcilière proéminant. Donc cette géante, au-dessus de la moyenne d’un point de vue physique, oui juste la moyenne elle n’aurait pas gagné Mademoiselle Calphéon non plus, de toute façon ça serait idiot de se présenter à un concours de beauté quand on fait deux fois la taille des autres concurrents. Où j’en suis ? Ah oui mon histoire, cette géante avait trouvé l’amour en un Berserker qui aimait avant tout la guerre, les combats, et les batailles, un certain Konnhan, dit le destructeur, il aimait à dire : « Ce qu’il y a de mieux dans la vie : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes. » et sa douce Cunégonde de lui répondre : C’est bien !

Cunégonde me dites-vous ? Et bien c’est la mère de Joe ! C’est pourtant évident mon histoire est tout de même assez simple elle ne comporte pour l’instant que deux protagonistes comment pourriez-vous être perdu à ce stade.

Après une journée de guerre, de bataille, de combat, de sang et de tripes versés notre bon Konnhan aimait retrouver dans la douceur du foyer son épouse afin de faire un peu de gymnastique d’intérieur, et forcement à faire du sport de chambre chaque jour elle finit par être engrossée. Ce sont des accidents qui arrivent, même quand on utiliser du boyau de Saulni pour se protéger, mais vous êtes un peu trop jeunes pour que j’entre dans les détails anatomiques. Et au bout d’un certain temps le petit Joe vient au monde. C’était un charmant bambin, qui avait les activités de tous ses amis géants : casser des branches, lancer des cailloux, démembrer des insectes et des représentants de commerce de passage. Son enfance fut bénie par de nombreuses guerres qui apportaient à sa famille une grande joie. Bon on va faire une ellipse parce cette partie de sa vie est aussi intéressante qu’une conversation avec un prêtre d’Elion au sujet de l’ouverture d’esprit des religions dans le monde moderne, je vous la raconterais un autre jour peut être.

Retrouvons notre bon Joe à l’âge de 20 ans, à l’époque on l’appelle « Le beau Joe », ce qui est particulièrement surfait vu qu’il avait déjà une tête d’œuf, mais je vous déconseille de critiquer un géant armé de deux haches même s’il est un peu laid. Cependant cette laideur résiduaire et assez caractéristique de sa race n’était rien par rapport à ce à quoi il ressemble maintenant, et le pourquoi du comment c’est précisément ce que je vais vous raconter dans cette aventure !

 Joe n’étais pas particulièrement beau donc, mais il était fort et foncièrement sympathique, ce qui attirait vers lui toute sortes de personnes plus ou moins intéressées mais inversement intéressantes, détail qui n’a aucune incidence sur notre récit comme vous le verrez plus tard. Le début de sa mésaventure eu lieu dans la campagne d’Heidel, par une belle journée de printemps, alors que les rayons dardait d’entre les feuilles d’un sous-bois. Joe en bon mycophile cueillait ses champignons préférés, des Lactaires sanguins, pour en faire une bonne soupe, lorsqu’une étrange créature pointa le bout de son nez, c’était blanc et roux, une petite queue en pompon et de longues oreilles et… oui c’était bien un lapin mais laissez-moi faire durer le suspense… oui bien sûr que Joe en avait déjà vu c’est un effet de style !

 

Donc un lapin roux et blanc surgit devant Joe, qui était alors penché sur ses champignons, et ce lapin-là détourna l’attention de notre Berserker champêtre qui ne vit pas venir dans son dos un attaquant fourbe bien que petit. On dit souvent ce qui est mignon est gentil, mais c’est une erreur de jugement, c’est souvent hâtif que de considérer ce qui est petit comme mignon et gentil.  Une lance transperça le mollet de notre bon géant, la douleur le fit s’effondrer au sol et sous son propre poids il se mit à rouler le long de la colline tel un fétu de paille avant de s’effondrer dans une mare de boue, la nuque baignant dans le frais cresson bleu, les pieds dans les glaïeuls. Il n’eut pas le temps de dormir comme l’aurait fait le dormeur du val, non, car un chariot marchand pressé fit du corps du berserker une passerelle jetée au-dessus de la flaque de fange, et la contrainte exercé par de la roue du wagon aplatit tour à tour la hanche du géant et le panier de champignon, ce qui le mit dans une rage folle car il avait passé presque trois heures à réunir ces champignons. Mais même ivre de rage quand on a un mollet percé et une hanche brisé on ne fait pas vraiment le malin, en réalité la situation était particulièrement embarrassante et le géant fut simplement bruyant, jusqu’à ce qu’un second wagon lui roulant sur le coin du nez lui fit perdre connaissance.

 

Comme tout le monde s’y attend, le cliché de ce genre d’histoire arrive : Joe se réveilla dans une maison cosy, et bien que la paillasse sur laquelle il reposait fut un peu courte elle était confortable, il avait été lavé et ses plaies bandées à défaut d’être soignée. Son corps était enduit d’une huile odorante, lavande et arnica. Il balaya la pièce du regard, car il n’était pas là pour faire les poussières et qu’il était allongé et donc il ne pouvait pas balayer la pièce avec un balaie, penché au-dessus de lui se trouvait un mâle de la race des hommes, les cheveux noirs et raides taillé au bol, ce qui est une faute de goût certaine. Cet individu était d’un âge très moyen, le corps svelte et musclé, entièrement nu et lui aussi luisant d’huile. « Je suis l’entraineur » lui dit cet homme d’un air qui se voulait mystérieux. Il était finalement sympathique et aimable et il raconta comment Joe avait fini chez lui, de manière assez simple finalement. L’entraineur revenait lui aussi des montagnes et il avait repéré le géant blessé aux braiements de goret qu’il poussait alors qu’il baignait dans la vase au milieu de la route. Après avoir loué une charrette à Vélia il était revenu chercher le corps inconscient du géant et l’avait chargé avec l’aide de marchants de passages.

Joe resta quelques semaines alité et ses blessures cicatrisaient peu à peu. « Tu ne marcheras sans doute plus, jeune géant…. », lui dit l’entraineur, qui était bel et bien un homme, car sinon il aurait été appelé l’entraineuse, ce qui entre nous pourrait avoir un tout autre sens, «...Tu ne marcheras sans doute plus, à moins que de suivre mon entrainement spécial dont je vais te livrer le secret »  Les semaines suivantes l’entraineur s’occupa de la rééducation de Joe, lui faisant découvrir son secret, l’entrainement croisé secret des prêtres d’Elion le  « Crosse Frite », mélange de gymnastique, d’endurance et qui consistait par exemple à soulever des roues de chariots après avoir fait un semi-marathon, ou alors à peindre des croix d’Ellion en faisant des saltos en équilibre  sur une poutre après avoir remonté le courant de la rivière d’Epheria à Heidel, et bien sûr manger des frites. Cet entrainement reforgea le corps de Joe, ses cuisses s’épaissirent, ses bras aussi, mais sa taille restait assez maigre suite à ses blessures, plus les muscles se renforçaient plus l’entrainement donnait à son corps une forme de poire, avec des bras, assez caractéristique.

L’entraineur jugea bon aussi de mettre Joe à un régime entièrement végétalien et crudivore, si on exclue les frites, constitué de fruits, de baies (qui sont aussi des fruits) et de légumes comme les tomates (qui sont aussi des fruits en fait) et bien sûr de frites. Mais ce régime pauvre en protéines animales eut un effet secondaire inattendu : un eczéma de la lèvre inférieur à la pointe du menton. Le pauvre Joe souffrait le martyr, il avait si mal qu’il grattait son eczéma, alors qu’il ne faut au grand jamais gratter les croutes. Résultat a force de gratter il s’ouvrit de ses ongles de longues saignées sur son menton.

Mais le calvaire de notre géant n’était pas fini, loin de là ! En effet sa santé ne fut pas aidé par l’eau du fleuve d’Heidel qu’il consommait sans la filtrer, une eau dans laquelle, je le rappelle pour ceux qui ne suivent pas, on trouve un amoncellement d’éclats de reliques anciennes qui rayonnent d’une sombre énergie, une pollution connue qui entraina rapidement Joe dans des problèmes de thyroïdes, un horrible goitre se forma sous sa gorge.

Et notre pauvre Joe, le corps métamorphosé par l’entrainement croisé, la hanche déformé par son accident, un goitre assez large pour y loger une famille de gerbilles et les problèmes d’eczéma devint ce qu’on connait de lui maintenant : Une brute, physiquement parlant, car au fond de lui il restait un mycophile amoureux de la nature.

La morale de cette histoire ? Si vous aimez la soupe, attention aux petits lapins.

Les yeux noirs et le tatouage sur le front? Et bien il les avait à la naissance voilà. Ne partez pas, voyons ?!! Mon histoire n’est donc pas bonne ?! Alors c’est ainsi vous voulez connaitre la véritable histoire de Joe la Brute ?! Vraiment ?! Bon… alors cette fois je vais vous la narrer… mais attendez ! Bon et bien je vais reprendre une bière alors.

 

Maghweder -

Edited by Moen
2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

GG Fenhrid et Mag ! Le niveau est vraiment haut et quel plaisir de vous lire ;)

@WuZhao, GG pour ton texte et ton fairplay, c'est très sympa. Je te propose de participer à la notation des participants ^^ Ici même sur ce post, je te propose de dire quel texte (hormis le tien bien sûr) tu as préféré. Cela donnera 1 POINT supplémentaire à la personne que tu vas choisir. Encore gg et bravo, à toi de voter à présent ^^

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

On a eux quelques différents mais je conçois que vous faites beaucoup d'effort pour faire vivre votre guilde, et ce genre d'événement m'attire assez facilement :) .

Donc je me suis dis pourquoi pas :D  (me suis inspiré de la description de Zahanah d'ailleurs) je veux bien évidemment faire parti du jury, et je sais déjà qui va prendre un point ^^.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Parfait ^^ Je te laisse annoncer officiellement sur ce post celui a qui tu donnes ton point et te dis gg pour ta participation ;)

 

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

ATTENTION - il vous reste jusque ce soir samedi minuit pour poster vos textes.

Ohhh ! Il est 5 minutes passé ! J'annonce donc que mon point sera pour Cawotte ! Mes critères qui m'ont aidés à choisir :

- J'aime pas le happy ending

- J'aime quand y a des malheurs

- Je veux une lecture fluide

La fin sur le dernier paragraphe, c'était cool, ça détruit le côté chouette le hibou ! Y avait du malheur dans son histoire, malgré la retrouvaille avec son père, je m'en serais bien passé x). J'aurai préféré un truc plus glauque. Et c'était également l'une des 3 lectures les plus fluides que j'ai pu lire de tout les textes sur ce "concours".

Edited by WuZhao
3 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Et voilà notre semaine FIESTA OSEF est terminée. Plus de 15.000 perles ont été offertes et pour le concours TEXTES RP, le gagnant est NEKAOH ! Qui a obtenu le plus de points délivrés par ses collègues écrivains.

ENCORE BONNE LECTURE A TOUTES ET TOUS et à très bientôt pour la reprise normale de nos activités avec la promesse d'organiser plus souvent et de manière ouverte à TOUS les joueurs et TOUTES les guildes des évènements comme ceux de la semaine. Nous avons déjà plein d'idées et nous réjouissons de les vivre avec vous ! ;)

Bon jeu et à bientôt ingame !

Joe

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Pour ceux qui n'ont pas deviné qui était le père de Joe la Brute dans mon texte:

Joe la brute est parricide, en effet il à tué son père: Red Nose. Red nose avait violé sa mère... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Nous recrutons toujours des amateurs de pvp/gvg pour les wars nodes.

Nous espérons nous lancer le plus tôt possible dans la construction de bateaux de guildes à l'arrivée de Margoria.

Si vous êtes intéressé voir la liste des personnes à contacter en première page :)

 

Edit: On est pas répertorié dans ce sujet: http://forum.blackdesertonline.com/index.php?/topic/114723-eu-liste-des-guildes-francophones/&page=1, je ne me trompe pas ?

Edited by Macadham

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

NEWS OSEF

 

Ca y est ! Margoria arrive dès demain et nous sommes prêts ! Nous avons collecté un max d'infos, un max de blé et de compos ^^ A nous la belle armada OSEF !

 

Nous profitons surtout de cette NEWS pour vous annoncer la naissance de OoSEF :

La guilde OoSEF n’est autre que la petite soeur de la bien nommée OSEF. Elle nous permet d’offrir un lieu familial aux joueurs trop casuals pour s’investir pleinement dans une grande guilde HL mais suffisamment actifs pour vouloir vivre l’expérience OSEF. Tous les outils sont là, même TS, même TRELLO, même soirées Parchos ou event rigolos,... Rien ne change hormis l'absence des soirées Warnodes.

Rien n'est figé, vous pourrez switcher d'une guilde à l'autre selon votre rythme, temps et motivation. (il suffit juste de respecter le cooldown de 24h)

Grâce à OoSEF, nous allons pouvoir libérer au minimum une vingtaine de places pour POUVOIR RECRUTER MASSIVEMENT DES JOUEURS AMATEURS DE GUERRES DE NODES POUR OSEF. Nous avons besoin de ces joueurs supplémentaires car notre potentiel et nos victoires 2016 ont montré qu'avec un léger boost de participants, nous réaliserons très bientôt nos premières conquêtes fixes et mensuelles !

Cette évolution de guilde nécessaire à la continuité de notre belle avancée va permettre de pouvoir continuer à jouer, s'amuser et rigoler ensemble. Chacun est libre d'y adhérer ou non, mais nous espérons vraiment pouvoir vous apporter la même énergie et le même contenu dynamique quelle que soit votre OSEF. Longue vie à la petite soeur OoSEF !

 

Pour résumer : Quelque soit votre style, votre investissement et votre temps de jeu, vous trouverez toujours une OSEF à votre clavier ! Alors venez éclater, vous éclater et vous faire éclater chez OSEF, vous ne serez jamais déçu ^^ Garanti ou remb... ou garanti !

OoSEF_plus_petit_pour_els_forums.thumb.p

 

Ci dessus le logo de la guilde OoSEF

PS. : pour la GUILDE OSEF - priorité au recrutement = amateurs de WARNODE avec petite préférence pour la Frontline, du costaud, qui résiste et qui sent des bras (Berserker, guerrier, Valkyrie).

Edited by Joe La Brute
actu OoSEF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Bonjour Joe,

 

Ancien membre de votre guilde et debarqué de celle ci pour non participation alors que mon salaire augmentait (je comprends il fallait de la place pour de nouveaux membres bien plus actif que moi sur les cannal guilde ou TS), je postule pour la Oosef.

 

Celle ci me corespond bien mieux ! j'ai vu l'annonce sur Trello (et oui j'y vais souvent même si :) ).

 

Certe je suis Causual et le revendique ^^ mais tous les jours présent ! les Guerres de guildes ne sont hélas pas pour moi a cause de ce stupide horaire ! 20H00... impossible en tant que père de famille chargé de la popote :)  mais cela est possible des fois.

Mine de rien, ma witch est 177/273 (avec items de bases) lvl 57 et monte tranquilou tous les items WB (c'est long pour les occasionnels...).

 

Si vous aussi recherchez une vrai guilde bien organisé avec events toutes les semaines (parchos etc) venez chez eux, avec la nouvelle guilde Oosef il y en aura pour tousl es gouts !

 

@++

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Ah Lafabelle je suis heureux de voir ton post, ça me permet de rappeler à toutes les personnes qui sont dans ton cas à ne pas hésiter à revenir ou nous whisper. Je te remercie pour les éloges, c'est vrai qu'on y met du coeur et votre plaisir de jeu est une réelle priorité à mes yeux, ça peut paraitre cucul mais c'est ma vision du poste de gm. Tu vas voir, y'a des avantages en plus d'être chez OoSEF, la plupart des membres vont pouvoir lancer les missions de guilde à leur guise, les points seront placés dans les afk en priorité et bien sûr tout reste identique, même soirées parchos ou reliques, même events spéciaux comme des sorties en mer ou autres, même outils, TS, Trello,... Enfin, dès que tu sens que tu peux/veux t'investir plus, tu peux passer facilement d'un côté comme de l'autre, même par exemple pour une seule warnode, il suffit juste de respecter le cooldown des 24h et entrer dans la guilde avant 18h le jour de la bataille de node. Bref, comme pour cette bière sans alcool, ça a la couleur OSEF, ça a le goût OSEF, mais c'est OoSEF ^^

Rappelle moi ton ou tes prénoms ingame et ton nom de famille je te recontacte au plus vite.

A bientôt et par avance, re bienvenue à toi !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Bonjour ici,

 

Décidement OSEF est pleine de surprise, cette fois je confirme bien ma candidature chez vous.  J'ai le profil type du casu / hardcore à tendances pve/pvp /artisan  qui se connecte régulièrement par période .

J'ai encore bcp à découvrir du jeu notamment la partie maritime et tous ce qu'il y'a après lv 40 en fait . 

 

Pouvoir faire partie d'une guilde sans en être exclu par des absences fréquentes c'est assez rare  pour être salué, si la bière et la bonne humeur coule à flots malgré ça c'est parfait ;)

 

PS Les différents zone et  serveurs n'existe plus , maintenant nous avons juste EU_World et les régions , laquelle doit on choisir en priorité pour vous joindre ? merci

 

Edited by Altarath
1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Les ZOzo!   les zozo!!!     les  z'osefffff :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

@Lafabelle

@Altarath

Et bien dis donc ça fait chaud au coeur de vous lire^^ Altarah et Lafabelle, donnez moi bien vos PRENOMS ingame que je vous whispe au plus vite, on réalise un pemier transfert des membres OSEF vers OoSEF début de semaine prochaine, on vous invitera à ce moment là pour que vous ne soyez pas les premiers tous seuls ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites